Présentation d’un article d’Alexandra Marques, présenté au IXe Congrès d’Histoire, Grenade, 2013

Experiência e Trauma na Descolonização Portuguesa

Alexandra Marques

 

Resumé:

Lors du processus de décolonisation (1974-1975) la sortie d’Afrique constitua une expérience traumatisante pour les résidents portugais celle-ci comprise à la fois comme un exode forcé impliquant la perte des conditions économiques et sociales et comme le manque d’identification avec le pays d’origine ou de nationalité, comme cela fut le cas des pieds noirs d’Algérie. L’expérience partagée du rapatriement, de l’insécurité et de la déconstruction de la vie quotidienne dans ces territoires jusqu’à l’indépendance produisit des émotions qui influencèrent sur la notion d’identité individuelle et collective dû au sentiment d’appartenance à un lieu considéré comme leur patrie d’affection ou d’adoption.

Mots clefs: Décolonisation, Afrique, Expérience, Traumatisme, Pieds Noirs, “Retornados”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *